MEGA-BASSINES : LA SCIENCE, PAS LA MATRAQUE

mercredi 9 novembre 2022

De fortes mobilisations se développent contre les projets d’irrigation par des méga-bassines, notamment dans les Deux-Sèvres, réprimées par les forces de l’ordre.
La répression de la contestation de ces projets et des mobilisations est inacceptable. Le rétropédalage honteux de Darmanin face au tollé suscité par l’emploi du terme « d’écoterroristes » contre leurs opposants, ne passe pas par pertes et profits la morgue des tenants du capitalisme. L’amalgame des manifestants à des terroristes est intolérable. Les forces réactionnaires et fascisantes veulent criminaliser les oppositions à leurs projets, comme ils criminalisent les syndicalistes qui luttent pour défendre l’intérêt des salariés et les services publics. Pour faire perdurer le système capitaliste et imposer leurs politiques austéritaires et destructrices, elles n’ont d’autres choix que la matraque, les gaz lacrymogènes et la manipulation de groupuscules à la botte, contre les résistances qui s’amplifient et s’organisent.

Les phénomènes de sécheresse prennent une ampleur considérable et se multiplient avec les dérèglements climatiques. Les méga-bassines ne règleront pas les problèmes, pire elles s’apparentent à un accaparement de l’eau au profit de quelques-uns pour faire perdurer un système de production nocif pour la sauvegarde des ressources naturelles et de la biodiversité. Les méga-bassines s’étendent sur des dizaines d’hectares, pompent l’eau directement dans les nappes phréatiques ou les cours d’eau et freinent dangereusement leur


Documents joints

PDF - 100.4 ko

Annonces

Arrêtez le massacre

Ernest Pignon Ernest

Suite à la décision prise lors de son 8ème Congrès à Vénissieux en Janvier 2006, La FNAF-CGT a placé au cœur de sa démarche revendicative pour l’amélioration des conditions de travail et la défense de la santé au travail des salariés dans ses secteurs professionnels

Agrandir l’affiche


Boycott

Le comité National de Soutien et de Lutte

Agrandir l’affiche

Voir le Comité National de soutien et de lutte