BERGAMS : ON NE LÂCHERA RIEN !

jeudi 21 octobre 2021

37 jours de grève et aucune réponse aux revendications légitimes des salariés qui exigent avant tout :
-  le retrait des accords minoritaires Arme et Apc qui imposent de travailler plus et de gagner moins (plus de 45 heures et moins de 300 à 800 € par mois)
-  le rétablissement de leur niveau de salaire et leur augmentation.
De l’argent il y en a. Bergams appartient au groupe Norac, 21ème groupe agroalimentaire français, dont le Pdg Caron fait partie des 500 plus grandes fortunes de France (250 millions d’€). Sans compter les montants faramineux des aides publiques que le groupe empoche et qu’il utilise à « casser » le potentiel industriel et les emplois. Filouterie supplémentaire, il a bénéficié à plein du chômage partiel tout en faisant cravacher les salariés.
Ma-caron-ron doivent prendre leurs responsabilités. Plutôt que de négocier, le Pdg Caron menace, multiplie les pressions contre les salariés en lutte. Indécence, arrogance, égoïsme de classe, tout y est. Hier encore, pour seule réponse la direction annonce le lancement de la liquidation judiciaire du site. En


Documents joints

PDF - 236.6 ko

Annonces

Arrêtez le massacre

Ernest Pignon Ernest

Suite à la décision prise lors de son 8ème Congrès à Vénissieux en Janvier 2006, La FNAF-CGT a placé au cœur de sa démarche revendicative pour l’amélioration des conditions de travail et la défense de la santé au travail des salariés dans ses secteurs professionnels

Agrandir l’affiche


Boycott

Le comité National de Soutien et de Lutte

Agrandir l’affiche

Voir le Comité National de soutien et de lutte