Danone - D’autres solutions que la peste ou le choléra !

vendredi 19 février 2021

Le combat fait rage à la tête du groupe Danone pour s’accaparer le patrimoine, l’actif, les savoir-faire, les parts de marchés. D’un côté la direction actuelle impose un plan de restructuration destructeur d’emplois, tapant dans le « coût du travail », de l’autre, un groupe de financiers à dominante américaine (Financial Service et BlackRock) en veulent toujours plus. La présidence, la direction générale et autres fauteuils ne sont que dimensions secondaires. Les « affaires » se règlent entre piranhas.

Dans ce bras de fer, partie visible de l’iceberg, Faber a déjà cédé aux pressions américaines en sacrifiant le siège social mondial du groupe installé en France. Celui-ci sera-t-il demain à Boston Massachussetts ? Cet abandon manifeste de notre souveraineté alimentaire nationale révèle bien des turpitudes de l’actuelle direction, sans doute en concomitance avec le gouvernement français.

A juste titre, nos syndicats du groupe affirment aujourd’hui dans un tract adressé à l’ensemble des salariés et faisant référence aux plans de restructurations et de licenciements concoctés « Au fait, cela ne vous rappelle rien ? C’est déjà ce que nous


Documents joints

PDF - 46 ko

Annonces

Arrêtez le massacre

Ernest Pignon Ernest

Suite à la décision prise lors de son 8ème Congrès à Vénissieux en Janvier 2006, La FNAF-CGT a placé au cœur de sa démarche revendicative pour l’amélioration des conditions de travail et la défense de la santé au travail des salariés dans ses secteurs professionnels

Agrandir l’affiche


Boycott

Le comité National de Soutien et de Lutte

Agrandir l’affiche

Voir le Comité National de soutien et de lutte