Unilever : Miko fait du fric, veto au plan de casse

vendredi 15 février 2008
par  Fnaf cgt

Jean-Luc BINDEL, Secrétaire général de la FNAF-CGT, a proposé lors de la manifestation organisée à St Dizier le 15 février 2008 :

La lutte des Petits Lu contre la fermeture de leur usine et la casse de leurs emplois par le groupe Danone alors que celui-ci réalisait d’énormes profits a permis d’imposer à un gouvernement de gauche des droits nouveaux pour les salariés en obligeant les patrons à examiner les propositions alternatives élaborées par leurs syndicats et leurs experts. Ces dispositions, la droite les a remises en cause en redonnant au patronat le pouvoir de décider seul de la vie et de la mort d’une usine et des emplois correspondants.
Nous ne sommes pas pour une présidentialisation de la vie politique dans notre pays. Mais puisque tout semble converger à l’Elysée, puisque les pouvoirs publics ont très largement financé Miko, puisque le Président de la République prétend pouvoir tout régler, qu’il en fasse la preuve.


Documents joints

PDF - 30.4 ko

Annonces

Arrêtez le massacre

Ernest Pignon Ernest

Suite à la décision prise lors de son 8ème Congrès à Vénissieux en Janvier 2006, La FNAF-CGT a placé au cœur de sa démarche revendicative pour l’amélioration des conditions de travail et la défense de la santé au travail des salariés dans ses secteurs professionnels

Agrandir l’affiche


Boycott

Le comité National de Soutien et de Lutte

Agrandir l’affiche

Voir le Comité National de soutien et de lutte