Danone. En grève pour les salaires

jeudi 27 décembre 2018

Ces derniers jours, les salariés des sociétés des eaux et des produits frais se sont mis en grève à l’appel de la CGT, pour exiger une véritable augmentation des salaires. La « vie chère » met les travailleurs de Danone en branle.

Lors des premières réunions de Nao, les directions ont annoncé la couleur. 1,3 % d’augmentation des salaires dans les produits frais et 1,6 % dans les eaux. Ainsi, ils se mettent dans les rails de Muriel Pénicaud, ex Drh du groupe, aujourd’hui ministre du Travail. L’annonce d’une augmentation du Smic de 1,5 %, inférieure à l’augmentation de l’indice Insee qui est largement en dessous de l’augmentation réelle du coût de la vie, a donné le ton. Pour en rajouter dans le mépris, Danone, dans la droite ligne des effets de manche de Macron, annonce 150 euros pour la fameuse prime de fin d’année.

Pour les salariés c’est donc la diète. Pourtant de l’argent il y en a. Sans parler du Cice, les bénéfices du groupe en 2017 se sont élevés à 1,5 milliard d’euros. 2018 s’annonce mieux encore. Les actionnaires se sont vu octroyer une augmentation de 6 % des dividendes en 2017. Ils vont encore augmenter en 2018. L’imposition des actionnaires est en baisse via la flat tax et autres exonérations. La direction promet aux financiers une augmentation de 2 % de rentabilité du groupe. Et certains hauts responsables du


Documents joints

PDF - 57.4 ko

Annonces

Arrêtez le massacre

Ernest Pignon Ernest

Suite à la décision prise lors de son 8ème Congrès à Vénissieux en Janvier 2006, La FNAF-CGT a placé au cœur de sa démarche revendicative pour l’amélioration des conditions de travail et la défense de la santé au travail des salariés dans ses secteurs professionnels

Agrandir l’affiche


Boycott

Le comité National de Soutien et de Lutte

Agrandir l’affiche

Voir le Comité National de soutien et de lutte