Accueil > Actualité > La Fédération communique > Elections professionnelles : des claques aux "mauvaises odeurs" !

Elections professionnelles : des claques aux "mauvaises odeurs" !

vendredi 10 novembre 2017

Brossard (45) : Les élections professionnelles viennent de se dérouler chez Brossard (45) et les salariés ne s’y sont pas trompés après le puissant mouvement de grève cet été. En plaçant la CGT majoritaire avec 55,82 %, ils montrent à la direction de Jacquet/Brossard et au groupe Limagrain que leurs revendications sont légitimes et qu’elles doivent être entendues.

Fleury Michon (85) : La CGT enregistre également de bons résultats chez Fleury Michon (85) où la CGT gagne plus de 3 points passant de 32,45 % à 35,84 % au niveau de l’entreprise qui compte près de 4 000 salariés. La CGT progresse dans la quasi-totalité des sites de production et prioritairement chez les ouvriers et employés.

Charcuteries Lucien (60) : Aux Charcuteries Lucien dans l’Oise, il est très difficile de maintenir un syndicat CGT du fait que le patron favorise « ses candidats libres » et pratique allègrement la répression syndicale. Récemment un délégué syndical a été désigné et lors des élections, la CGT a remporté la totalité des sièges de la DUP, soit les 7. Erreur d’investissement évident du patron.

Ces résultats, gagnés par des syndicats CGT récents ou plus anciens, font la démonstration que les