Haribo. La CGT, c’est du costaud !

mardi 13 juin 2017

Les attaques patronales contre les droits sociaux, l’emploi, l’outil de travail se conjuguent chez Haribo à une répression syndicale féroce et à l’utilisation à plein de la loi El Khomri-Macron.

La CGT, tant à Uzès (30) qu’à Marseille (13) fait plus que résister. Elle progresse en force organisée.

C’est dans ce contexte de casse industrielle, au nom de la rentabilité financière et de répression syndicale, que se sont déroulées les élections professionnelles.

A Marseille, où la CGT a été fortement malmenée, notre syndicat se maintient à un haut niveau de représentation notamment dans le premier collège. A Uzès, malgré des pressions permanentes de la direction, la CGT est créditée d’un score sans précédent en obtenant 80 % des voix avec des élus dans les 1er et 2ème collèges.


Documents joints

PDF - 49.5 ko

Annonces

Arrêtez le massacre

Ernest Pignon Ernest

Suite à la décision prise lors de son 8ème Congrès à Vénissieux en Janvier 2006, La FNAF-CGT a placé au cœur de sa démarche revendicative pour l’amélioration des conditions de travail et la défense de la santé au travail des salariés dans ses secteurs professionnels

Agrandir l’affiche


Boycott

Le comité National de Soutien et de Lutte

Agrandir l’affiche

Voir le Comité National de soutien et de lutte