Salaires : rien ne va plus !

vendredi 6 janvier 2017

Pour la cinquième année consécutive, pas de « coup de pouce » pour l’augmentation du Smic. Le gouvernement se contente de prendre en compte le taux d’inflation avec notamment pour référence, l’indice des prix à la consommation calculé par l’Insee. En haut lieu, on gère l’austérité au nom du patronat.

Ainsi au 1er janvier 2017, le Smic est porté à 1 480,27 €, soit une hausse de 0,93 % ou 13 € par mois. L’ensemble des salariés est impacté puisque les patrons se basent sur le niveau de l’augmentation du Smic pour négocier les salaires dans les entreprises. Pour les étrennes, les salariés repasseront. Par contre, la valse des étiquettes s’est accélérée au 1 janvier.

Sous le quinquennat Hollande, le Smic n’aura augmenté que de 5,85 %, soit une moyenne annuelle de 1,17 %. Dans le même temps, les profits et les salaires des patrons explosent. Selon des études sérieuses, en 7 ans, les salaires des managers ont augmenté en moyenne de 126 %. Les exonérations de cotisations sociales patronales et autres cadeaux fiscaux et sociaux aux entreprises dont le pacte de responsabilité et le CICE ont atteint plus de 220 milliards d’euros.

Selon les comptes nationaux portant sur la consommation des ménages, il apparaît que les principaux postes de dépenses, le logement, les transports, l’alimentation, les vêtements, représentent 71 % du budget moyen. Selon l’Insee, l’alimentation compte pour 20,4 % des dépenses de consommation des Français. Et ce n’est qu’une moyenne. Cette dépense atteint 25 % du salaire médian et jusqu’à 38 % pour un salaire au Smic. Les privations alimentaires que s’impose une grande partie de la population s’expliquent dans ces chiffres qui démontrent la paupérisation touchant la population de notre pays.


Documents joints

PDF - 30.6 ko

Annonces

Arrêtez le massacre

Ernest Pignon Ernest

Suite à la décision prise lors de son 8ème Congrès à Vénissieux en Janvier 2006, La FNAF-CGT a placé au cœur de sa démarche revendicative pour l’amélioration des conditions de travail et la défense de la santé au travail des salariés dans ses secteurs professionnels

Agrandir l’affiche


Boycott

Le comité National de Soutien et de Lutte

Agrandir l’affiche

Voir le Comité National de soutien et de lutte