Syndicats CGT des salariés du groupe Danone

mardi 20 septembre 2005
par  Fnaf cgt

Les syndicats CGT du groupe DANONE, réunis en collectif le 20 septembre 2005, font la déclaration suivante :

Les rumeurs d’OPA sur DANONE ont donné lieu à une déferlante de déclarations, plus démagogiques les unes que les autres. Que ce soit De Villepin qui exhorte au « patriotisme économique » ou les solutions du ministère de l’économie (fonds de pension ou d’investissements à la française…), en passant par celle de prétendants aux commandes du pays qui demande au gouvernement de « […]dire clairement qu’il ne verrait pas d’un bon œil la disparition d’un fleuron de notre industrie agroalimentaire. ». Cet « émoi » de certains responsables politiques a de quoi surprendre. Il aurait été de bon augure que les mêmes s’expriment et agissent contre les dizaines de fermetures d’usines et les milliers de suppressions d’emplois dans le groupe Danone en France (biscuit, lait, bière, eau minérale…). Ces déclarations révèlent surtout, après le rejet massif du projet de constitution européenne, les difficultés des responsables politiques de droite ou du PS à répondre aux inquiétudes que font naître, dans la population, les ravages du capitalisme. N’en déplaise à ces messieurs, la question qui est posée, au travers de cette opération boursière, est bien celle de la propriété du capital.

Et F. Riboud, PDG de Danone, ne s’y trompe pas lorsqu’il déclare « La nationalité de Danone,


Documents joints

PDF - 36.3 ko

Annonces

Arrêtez le massacre

Ernest Pignon Ernest

Suite à la décision prise lors de son 8ème Congrès à Vénissieux en Janvier 2006, La FNAF-CGT a placé au cœur de sa démarche revendicative pour l’amélioration des conditions de travail et la défense de la santé au travail des salariés dans ses secteurs professionnels

Agrandir l’affiche


Boycott

Le comité National de Soutien et de Lutte

Agrandir l’affiche

Voir le Comité National de soutien et de lutte