Garantir l’emploi, réorienter les productions avicoles, protéger la santé

mardi 21 février 2006
par  Fnaf cgt

Depuis plusieurs mois, notre Fédération met en garde et exige des mesures concrètes permettant de préserver la santé des salariés au contact de la volaille et des mesures concernant la prévention sanitaire ainsi que le maintien et le développement des emplois.

Dès le début, nous avons posé la question des modes de production et de la libéralisation des échanges. De plus en plus de scientifiques mettent en doute la seule responsabilité des oiseaux sauvages migrateurs et pointent la responsabilité des hommes et notamment des conditions d’élevage intensif, le transport d’animaux, la réduction de la biodiversité dans les élevages.

En effet, la diversité génétique favorise la diversité immunologique qui permet aux individus de résister de façon différente. L’homogénéité d’une population n’est pas favorable à sa défense. Par ailleurs, d’autres scientifiques, tout en ne niant pas le rôle de dispersion que peuvent jouer les oiseaux sauvages, affirment que la propagation d’Est en Ouest a suivi les voies routières.

Dès lors, le renforcement des contrôles aux frontières, l’interdiction des importations de viande de volaille, le renforcement des contrôles sanitaires deviennent des exigences.

Il devient urgent de prendre toutes les dispositions pour assurer la sécurité des salariés en contact avec les animaux en renforçant les droits des CHSCT, notamment dans les élevages, le ramassage, le transport des volailles, les abattoirs, les ateliers de découpe et de conditionnement.


Documents joints

PDF - 58.7 ko

Annonces

Arrêtez le massacre

Ernest Pignon Ernest

Suite à la décision prise lors de son 8ème Congrès à Vénissieux en Janvier 2006, La FNAF-CGT a placé au cœur de sa démarche revendicative pour l’amélioration des conditions de travail et la défense de la santé au travail des salariés dans ses secteurs professionnels

Agrandir l’affiche


Boycott

Le comité National de Soutien et de Lutte

Agrandir l’affiche

Voir le Comité National de soutien et de lutte