Accueil > Actualité > La Fédération communique > A qui profite la hausse des prix ?

A qui profite la hausse des prix ?

jeudi 16 août 2007, par Fnaf cgt

L’augmentation des prix de certains produits agricoles fait la « une ». Aussi industriels de l’agroalimentaire et grande distribution rivalisent-ils dans les annonces. Les premiers soufflent un vent de panique face à cette hausse du coût des matières premières et jouent à mot couvert au chantage à la délocalisation et aux restructurations. Comme si ce n’était pas leurs stratégies depuis des lustres ! La seconde joue les grands seigneurs, promet aux consommateurs qu’elle prendra soin de leur pouvoir d’achat et réfrénera les ardeurs des industries alimentaires qui voudraient répercuter ces hausses. Le but, racoler le gogo.

L’augmentation actuelle des prix fait suite à plusieurs années de baisse dont les consommateurs n’ont jamais vue la couleur. Selon l’INSEE, entre 1990 et 2002, tandis que les prix payés aux agriculteurs ont diminué de 10 %, les prix alimentaires à la consommation augmentaient de 20 %. La situation d’oligopole des centrales d’achat fait la part belle à la grande distribution dans la chaîne alimentaire. Pour preuve, les 1ère et 10ème fortunes professionnelles de France appartiennent à deux groupes de ce secteur, Auchan (avec la famille Mulliez) et Carrefour (avec la famille Halley). Les industries agroalimentaires ne sont pas en reste. Les grands groupes comme Danone, Nestlé ou Unilever affichent des résultats insolents, des rentabilités à deux chiffres et des opérations de croissance externe de plusieurs milliards d’€. Les dirigeants de plusieurs groupes font également partie des 25 premières fortunes de France (B.Arnaud/LVMH, L. Bétancourt/L’Oréal-Nestlé, Besnier/Lactalis, Ricard).