Rompre avec les logiques capitalistes

lundi 7 mai 2012
par  Fnaf cgt

En se débarrassant de Nicolas Sarkozy, président des riches, les travailleurs et la majorité de la population ont clairement exprimé leur rejet du chômage, de la casse industrielle, de la remise en cause des retraites et des acquis sociaux, de la baisse du pouvoir d’achat, de la dérive pétainiste et de la banalisation du Front National, de la répression syndicale. Les mobilisations constantes des travailleurs pour leurs revendications, leur emploi, la défense du potentiel économique national, posent avec force l’exigence d’une autre politique répondant aux besoins économiques et sociaux des salariés. Ces exigences ont pesé dans les résultats du premier tour. Avec l’élection de François Hollande, Président de la République, une forte majorité des salariés de notre pays a exprimé sa volonté de mettre fin à des années d’une politique de régressions sociales et de répressions anti-démocratiques menée par la droite et le patronat.

Cette élection contribue à des modifications des rapports de forces. Il faut sans attendre que les travailleurs se saisissent de cette nouvelle situation pour poursuivre leurs actions pour leurs revendications face au patronat qui a profité des largesses et cadeaux que lui a accordé Sarkozy au cours de ses années de présidence. En votant à 98% à droite le patronat avait clairement choisi ses exécutants les plus fiables.


Documents joints

PDF - 61.6 ko

Annonces

Arrêtez le massacre

Ernest Pignon Ernest

Suite à la décision prise lors de son 8ème Congrès à Vénissieux en Janvier 2006, La FNAF-CGT a placé au cœur de sa démarche revendicative pour l’amélioration des conditions de travail et la défense de la santé au travail des salariés dans ses secteurs professionnels

Agrandir l’affiche


Boycott

Le comité National de Soutien et de Lutte

Agrandir l’affiche

Voir le Comité National de soutien et de lutte