Déclaration commune PCF/FNAF-CGT

jeudi 8 mars 2012
par  Fnaf cgt

Des délégations du Parti Communiste Français (PCF) et de la Fédération Nationale Agroalimentaire et Forestière CGT (FNAF-CGT) se sont rencontrées à l’occasion du Salon International de l’Agriculture édition 2012.

Les deux délégations ont échangé leurs appréciations sur les évolutions de la politique agricole et notamment sur la réforme de la PAC. Une nouvelle fois, la réforme engagée par l’Union Européenne consacre la soumission de l’agriculture française aux intérêts des sociétés de l’amont et de l’aval. Il s’agit de permettre aux groupes de l’agroalimentaire de disposer de matières premières à moindre coût. En inscrivant l’agriculture dans les dogmes du « marché mondial », l’Union Européenne et le ministre de l’Agriculture français accélèrent la concentration des exploitations agricoles et la disparition de l’agriculture à taille humaine.

Cette modification en profondeur, avec notamment la fin des quotas pour des productions comme le lait ou le sucre, vise à permettre aux groupes de l’agroalimentaire de peser encore plus sur les prix agricoles, d’autant que la fin des quotas favorise les exploitations agricoles et les productions les plus industrialisées.

Une telle politique remet en cause la diversité de notre agriculture et notre souveraineté alimentaire. La recherche des prix les plus bas et de la rentabilité la plus élevée profitent à quelques agromanagers ainsi qu’aux actionnaires des industries agroalimentaires.


Documents joints

PDF - 59.4 ko

Annonces

Arrêtez le massacre

Ernest Pignon Ernest

Suite à la décision prise lors de son 8ème Congrès à Vénissieux en Janvier 2006, La FNAF-CGT a placé au cœur de sa démarche revendicative pour l’amélioration des conditions de travail et la défense de la santé au travail des salariés dans ses secteurs professionnels

Agrandir l’affiche


Boycott

Le comité National de Soutien et de Lutte

Agrandir l’affiche

Voir le Comité National de soutien et de lutte