Démantèlement de l’ONF

jeudi 28 juillet 2011
par  Fnaf cgt

Notre organisation a, à maintes reprises, dénoncé les plans successifs de casse orchestrés depuis plusieurs années à l’ONF par les diverses directions et gouvernements depuis 1986.

Déjà, en 1984, date de la première tornade qui avait mis plusieurs milliers de m³ de bois sur le marché, la CGT avait dénoncé les manques de moyens en personnel et de sécurité. Un nombre élevé d’ouvriers avait été accidenté dans des conditions proches du moyen-âge (3 à 5 morts parmi les bûcherons lorrains). Ce triste épisode se répète en 1999, date d’une autre tempête tristement célèbre, où tout le personnel de l’ONF, dans un élan de solidarité, a répondu présent. Encore plusieurs morts parmi ces personnels.

Après un premier plan Etat/ONF 2006 2011, où il était clairement annoncé une baisse d’effectifs de 1,5 % par an, un démantèlement structurel de l’ONF, orchestré par la direction sur les ordres d’un gouvernement à la solde de multinationales sans scrupule. Le prochain plan Etat/ONF 2012-2016 tente de sceller définitivement le sort de l’ONF en continuant la diminution des effectifs et la déstructuration de tous les corps de métiers à l’ONF, des ingénieurs aux administratifs, en passant par les ouvriers forestiers en maintenant la même production. Cette politique est totalement scandaleuse et met en cause l’avenir de l’entreprise et la sécurité des personnels.


Documents joints

PDF - 62.6 ko

Annonces

Arrêtez le massacre

Ernest Pignon Ernest

Suite à la décision prise lors de son 8ème Congrès à Vénissieux en Janvier 2006, La FNAF-CGT a placé au cœur de sa démarche revendicative pour l’amélioration des conditions de travail et la défense de la santé au travail des salariés dans ses secteurs professionnels

Agrandir l’affiche


Boycott

Le comité National de Soutien et de Lutte

Agrandir l’affiche

Voir le Comité National de soutien et de lutte