Pour la paix, le désarmement et la solidarité entre les peuples

mardi 19 septembre 2017

Les crises successives du système capitaliste aboutissent à un accroissement sans précédent des inégalités. D’un côté, les riches sont de plus en plus riches et de l’autre, les pauvres plus pauvres et plus nombreux. Cette situation inacceptable pour les populations ne peut trouver d’aboutissement dans le rejet de l’autre, la stigmatisation, le repli sur soi et l’acceptation des guerres.

Patronat et gouvernements des grandes puissances capitalistes, à la botte des transnationales assoiffées de profits, cherchent à imposer leur domination, entraînant misère, chômage de masse, pillage des ressources naturelles et guerres. Les peuples n’ont rien à y gagner, au contraire.

En France, les choix politiques de Macron, à l’image de ses prédécesseurs, s’alignent sur les stratégies guerrières de l’Otan, impulsées par les USA et l’Union Européenne notamment. Alors que le gouvernement français annonce vouloir porter le budget militaire à 2 % du PIB, il casse 120 ans d’acquis collectifs. D’autres choix sont urgents et nécessaires.

L’ordre économique proposé par Macron, Trump, Merkel et consorts fait la preuve de son inefficacité et de sa dangerosité. Il rencontre des résistances populaires et syndicales de plus en plus fortes à travers le monde. Des exigences profondes


Documents joints

PDF - 50.3 ko

Annonces

Arrêtez le massacre

PNG - 939 ko
Dessins de Ernest Pignon Ernest

Arrêtez le massacre

Suite à la décision prise lors de son 8ème Congrès à Vénissieux en Janvier 2006, La FNAF-CGT a placé au cœur de sa démarche revendicative pour l’amélioration des conditions de travail et la défense de la santé au travail des salariés dans ses secteurs professionnels

Agrandir l’affiche


Boycott

JPEG - 31 ko
Le comité National de Soutien et de Lutte

Agrandir l’affiche

Voir le Comité National de soutien et de lutte