Non à la casse dans l’Institution des courses

jeudi 3 octobre 2013
par  Fnaf cgt

Le rapport Augereau commandité par l’ancien gouvernement sarkoziste contient de graves attaques contre l’Institution des courses et les salariés concernés. Il cible des suppressions d’emplois, la perte d’acquis sociaux et d’avantages concernant les retraites, la remise en cause du caractère associatif de l’Institution et l’ouverture à des capitaux privés, la fermeture de nombreux hippodromes…

Le Comité stratégique de la filière hippique a, sur ces bases, rendu en juillet 2013 un nouveau rapport dénommé Ambroise Dupont.
L’objectif affiché est clair. Il s’inscrit dans les grandes lignes du rapport Augereau et vise l’objectif de 50 millions d’économies par an pour les 5 années à venir.

Se préparent ainsi de nouveaux profits réalisés sur le dos des salariés. L’emploi est menacé par ces préconisations, notamment au travers des restructurations de fonctionnement, d’une baisse des investissements, de la fusion des services, de l’externalisation de nombreuses activités de fonctionnement, de la remise en cause du PMH et de la concentration des courses sur deux hippodromes.

Il s’agit là d’une nouvelle augmentation de la précarisation des emplois et des métiers notamment par la mise en place de CDD d’usage.

Le rapport Augereau et son dernier né, le rapport Ambroise Dupont, sacrifient sur l’autel des profits les salariés, l’Institution des courses et le monopole d’Etat.

En 2010, la CGT s’était fortement opposée aux stratégies sarkozistes d’ouverture des paris en ligne qui signifiait la mise en cause du monopole public des prises de paris.

Ces décisions sarkozistes, dominées par l’objectif de profits mettaient lourdement en cause le développement de la filière, la santé publique et ouvraient la porte aux dérives mafieuses.


Documents joints

PDF - 61.2 ko
PDF - 61.2 ko

Annonces

Arrêtez le massacre

PNG - 939 ko
Dessins de Ernest Pignon Ernest

Arrêtez le massacre

Suite à la décision prise lors de son 8ème Congrès à Vénissieux en Janvier 2006, La FNAF-CGT a placé au cœur de sa démarche revendicative pour l’amélioration des conditions de travail et la défense de la santé au travail des salariés dans ses secteurs professionnels

Agrandir l’affiche


Boycott

JPEG - 31 ko
Le comité National de Soutien et de Lutte

Agrandir l’affiche

Voir le Comité National de soutien et de lutte