Non au démantèlement du groupe Doux

mardi 7 août 2012
par  Fnaf cgt

Les syndicats CGT DOUX, les Unions départementales CGT, le Comité régional CGT Bretagne, la Fédération CGT de l’Agroalimentaire et des Forêts se sont réunis le 7 août pour analyser et définir les suites à donner à la décision du Tribunal de Quimper concernant l’avenir du Groupe DOUX.

La décision du Tribunal s’inscrit dans le démantèlement du groupe, la multiplication des licenciements et fermetures de sites. Le plan de continuité adopté par le tribunal engage un démantèlement du groupe en validant la stratégie de Doux centrée sur les secteurs les plus rentables, l’exportation et les produits élaborés. Ce qui ne signifie pas, par ailleurs, que ces secteurs seraient exonérés de restructurations et de vagues de licenciements. Cette décision concoure au dépeçage et au déséquilibre de toute la filière avicole française. Pourtant, de réelles perspectives de développement existent si sont prises des mesures économiques, sociales, industrielles et politiques urgentes. Aussi le groupe Doux comme l’ensemble de la filière doivent être mis sous tutelle publique.


Documents joints

PDF - 58 ko

Annonces

Arrêtez le massacre

PNG - 939 ko
Dessins de Ernest Pignon Ernest

Arrêtez le massacre

Suite à la décision prise lors de son 8ème Congrès à Vénissieux en Janvier 2006, La FNAF-CGT a placé au cœur de sa démarche revendicative pour l’amélioration des conditions de travail et la défense de la santé au travail des salariés dans ses secteurs professionnels

Agrandir l’affiche


Boycott

JPEG - 31 ko
Le comité National de Soutien et de Lutte

Agrandir l’affiche

Voir le Comité National de soutien et de lutte