Groupe Doux. L’urgence d’une table ronde

mardi 31 juillet 2012
par  Fnaf cgt

Le tribunal de Quimper a examiné les différentes offres de reprise du groupe Doux.
La solution présentée par Charles Doux dont la gestion calamiteuse à conduit le groupe dans une impasse, n’apporte aucune garantie quand à la pérennité de l’activité. Celle présentée par le consortium SOFIPROTEOL vise un véritable dépeçage de l’entreprise. Un grand supermarché où les volaillers viendraient faire leurs emplettes et se partager la dépouille, laissant sur le bas coté plus de 2 000 salariés (CDD et CDI) auxquels SOFIPROTEOL et les géants de la volaille indiquent le chemin de Pôle emplois.


Documents joints

PDF - 57.3 ko

Annonces

Arrêtez le massacre

PNG - 939 ko
Dessins de Ernest Pignon Ernest

Arrêtez le massacre

Suite à la décision prise lors de son 8ème Congrès à Vénissieux en Janvier 2006, La FNAF-CGT a placé au cœur de sa démarche revendicative pour l’amélioration des conditions de travail et la défense de la santé au travail des salariés dans ses secteurs professionnels

Agrandir l’affiche


Boycott

JPEG - 31 ko
Le comité National de Soutien et de Lutte

Agrandir l’affiche

Voir le Comité National de soutien et de lutte